Comment rentabiliser les périodes creuses de votre établissement hôtelier ? (PARTIE 2)

Que ce soit durant les périodes de basse saison ou encore lors de fermetures temporaires d’établissements hôteliers, certains employés continuent de travailler afin d’assurer une présence ou encore pour préparer les périodes plus achalandées. Par conséquent, la question concernant le taux d’occupation et la rentabilité de ces personnes survient toujours. Est-ce réellement nécessaire de continuer à faire travailler ces personnes malgré le fait que celles-ci n’occupent pas leur rôle à pleine capacité?

Voici donc quelques actions classées par département qui vous permettront de garder votre personnel actif durant les périodes creuses de votre établissement hôtelier.

rentabilite-periode-creuse-etablissement-hotelier

La réception et l’hébergement

Les périodes plus calmes sont aussi de belles opportunités pour revoir vos procédures internes. Que ce soit vos procédures d’arrivée, vos procédures de communication interne ou celles avec vos clients, celles-ci peuvent toujours être améliorées. Par exemple, vous pouvez vous poser les questions suivantes : Est-ce que les achats d’items ou de forfaits sont bien transmis aux divers départements? De quelle façon? Est-ce que les autres départements savent exactement ce qu’ils ont à faire avec cette information? Ainsi, votre logiciel de gestion hôtelière devient alors la pièce maîtresse de toutes ces communications inter-départements puisque c’est lui qui détient toutes les informations de séjour du client. 

De plus, ces périodes tranquilles pourraient aussi être un bon moment pour revoir vos outils afin de les améliorer, d’ajouter des éléments qui pourront vous aider dans vos tâches quotidiennes ou bien de supprimer des actions manuelles. Que ce soit pour la réception ou pour l’établissement au complet, la saison creuse est toujours un excellent moment pour l’implantation de nouvelles méthodes ou de nouvelles technologies, laissant ainsi le temps au personnel de les accepter, de s’adapter et de prendre l’habitude de les utiliser. De ce fait, lorsque les premiers clients reviendront dans votre établissement, ceux-ci ne seront pas pris au dépourvus. 

Ainsi, la mise à niveau des outils passe par le nettoyage des outils existants. Un nettoyage de la base de données clients présente dans votre logiciel de gestion hôtelière pourrait être envisageable. Cela vous aidera à obtenir des statistiques précises par client et évitera d’avoir deux données statistiques pour un même client, soit des doublons.

Cette mise à niveau peut aussi se faire par la sélection de nouveaux outils qui viendront compléter le volet technologique de votre établissement. Ces outils sont à évaluer par département afin de choisir uniquement les départements nécessaires. Par outil, nous entendons logiciels mais aussi toutes les solutions qui permettront à vos employés d’être plus performants.

Rentabiliser les périodes creuses de votre établissement hôtelier

Il serait pertinent d’utiliser ces périodes plus tranquilles pour repenser votre engagement envers l’hôtellerie durable. Établissez la liste de toutes vos actions déjà mises en place en matière de développement durable et réfléchissez à leur amélioration ou à de nouvelles pratiques environnementales en hôtellerie qui permettront de mettre en valeur votre niveau d’engagement.

Le marketing

Le département marketing d’un établissement hôtelier est souvent le plus occupé durant une période creuse puisqu’il doit s’occuper des nombreuses actions à mettre en place durant la période calme mais aussi préparer la saison qui arrive. Cela peut commencer par des actions ayant besoin de peu de ressources, comme la mise à jour de votre site internet notamment les photos, les informations de votre établissement, les forfaits et leurs composants, les types de chambres et les services offerts, tout en restant uniforme dans l’ensemble. Ainsi, une revue complète de votre site peut être un avantage indéniable pour la haute saison.

De plus, votre moteur de réservation en ligne doit aussi être mis à jour, tout en veillant à ce que les images et les descriptions utilisées soient similaires à celles de votre site. L’optimisation de votre présence en ligne peut aller plus loin que la simple mise à jour des informations. En effet, l’optimisation de la navigation en ligne et l’optimisation à des fins de conversion sont aussi à prendre en considération. Le but final de votre site internet est que l’individu accède facilement à votre moteur de réservation en ligne et qu’il finisse par concrétiser sa réservation. Il est donc important que votre site internet soit efficace et que les boutons, autrement appelés call to action, soient visibles et facilement accessibles. De ce fait, il serait pertinent pour vous de tester ou de faire tester votre site internet à plusieurs personnes afin de savoir si votre parcours de navigation est clair et bien perçu par vos visiteurs. L’efficacité de la navigation sur votre site peut réellement faire une différence, si vos visiteurs ne trouvent pas rapidement le bouton pour réserver, il y a alors peu de chances que ces personnes réservent chez vous. Ils préféreront effectuer leurs réservations via un site distributeur, appelé online Travel Agency ou bien choisir l’établissement de vos compétiteurs.
Puisque nous abordons le sujet, la présentation de votre établissement sur les OTAs (Online Travel Agency) est aussi importante. Il faut toujours garder en tête que la compétition est rude sur ces plateformes puisqu’elles regroupent la majorité des établissements hôteliers et donc ceux de vos compétiteurs. Ainsi, si votre présentation n’est pas plus attrayante et que votre description n’est pas plus détaillée et complète que celles de vos compétiteurs, vous ne serez pas toujours gagnant.

Le marketing c’est aussi beaucoup de données à analyser, que ce soit les actions précédentes ou les saisons passées, celles-ci vous permettent d’accumuler de la donnée réelle mais aussi perceptive. Les moments calmes sont alors l’occasion idéale pour prendre du recul sur ces actions et mettre en parallèle les résultats obtenus. Les éléments à analyser peuvent être nombreux mais si vous commencez par certaines données prises dans votre logiciel de gestion hôtelière ou encore les données analytiques de votre site ou de votre moteur de réservation, vous aurez déjà un ensemble pertinent de données. Par exemple, vous pourriez regarder le type de chambre le plus populaire de votre établissement. Cette donnée pourrait vous amener à faire moins d’actions marketing sur ce type de chambre et plus concentrer votre budget sur celles qui se réservent moins bien. De plus, elle pourrait vous amener à augmenter le tarif de ce type de chambre populaire afin d’améliorer vos indicateurs de performance. Vous aurez aussi la possibilité de créer un forfait spécial avec cette chambre et donc obtenir un REVPAC plus important grâce à sa popularité.

Votre logiciel de gestion hôtelière peut aussi vous indiquer les périodes moins achalandées, vous permettant ainsi de réaliser un calendrier d’actions marketing qui pourra anticiper ces périodes où le taux d’occupation est moins élevé. Il peut aussi vous montrer quels sont les forfaits les plus populaires et les moins populaires. il serait donc pertinent de bonifier les forfaits populaires et de les mettre en avant dans vos offres et stratégies de communication. Pour les forfaits moins populaires, vous pouvez envisager de les renouveler ou de faire des tests en changeant leur appellation ou encore en les rendant plus accessibles soit en choisissant des chambres moins onéreuses ou en supprimant les items dispendieux qui n’ont pas de réelle valeur ajoutée pour le forfait.

Il existe d’autres actions possibles durant la basse saison telles que la mise en place d’un programme de fidélisation, la refonte de votre site internet, la mise en place de bornes électroniques et la rénovation de certaines chambres. Les possibilités sont nombreuses mais ne perdez pas de vue que toutes ces mises à niveau ou changement d’offres doivent vous permettre d’augmenter le taux d’occupation de votre établissement.

Pour tout hôtelier, il est difficile de voir votre établissement vide et sans clients, pourtant ces moments sont souvent très bénéfiques pour la réalisation de diverses tâches et vous permettront d’améliorer votre performance future notamment lorsque les clients seront de retour et en grand nombre. 

De plus, l’ensemble des actions effectuées dans les différents départements représentent un réel avantage pour vous, vos employés et votre établissement hôtelier. En effet, ces actions permettront à votre personnel hôtelier de prendre conscience de la valeur de leur investissement et de leur travail. Cela vous aura aussi permis d’éviter plusieurs gros risques qui auraient pu impacter votre taux d’occupation et donc votre rentabilité.

Vous souhaitez découvrir d’autres astuces ?

Découvrir hotello
rentabilite-periode-creuse-etablissement-hotelier-2