5 étapes faciles pour stimuler les réservations directes

1. Optimisez votre présence en ligne

Votre site Web doit être visible immédiatement, sans avoir à faire défiler la page de recherche vers le bas. S’il ne l’est pas, je me demande si vous essayez vraiment d’obtenir des réservations directes. Lorsqu’on recherche votre établissement, c’est bizarre que d’autres sites (principalement des OTA) m’invitent à passer par leurs sites Web pour réserver. En plus, cela vous coûte beaucoup plus cher. Il est donc important de vous classer parmi les premiers résultats des recherches payées et organiques!

Présence en ligne_réservation directe

2. Offrez des forfaits exclusifs pour vos réservations directes

Les offres en ligne exclusives sont très attrayantes pour les clients potentiels et les incitent à réserver directement à partir de votre site Web. Ces offres peuvent inclure des taux ou des forfaits uniques disponibles nulle part ailleurs. Vous pouvez même faire des promotions spéciales. Il est important de promouvoir ces forfaits exclusifs pour accroître leur visibilité et vous assurer que vos clients visitent votre site We

3. Optimisez votre vitesse

47% des consommateurs s’attendent à ce qu’une page Web se télécharge en deux secondes ou moins. Un délai supplémentaire d’une seconde peut entraîner une réduction de 7% des conversions (source : Google interne). Saviez-vous qu’en vous rendant simplement sur la page « PageSpeed Insights » de Google, vous pouvez entrer votre adresse Web et découvrir gratuitement votre pointage sur 100. Si vous obtenez moins de 85 (le pointage de plus de 90% des sites dans cette région), vous devez faire des changements rapidement! Veuillez noter que l’équipe de Google est assez gentille pour vous indiquer (également gratuitement) ce qui doit être fait pour améliorer votre vitesse.

Vitesse de téléchargement_réservation directe

4. Améliorez les pages dans lesquelles les décisions sont prises

Une étude a été menée par Sabre Hospitality Solutions pour plusieurs hôtels dans le monde en vue de déterminer sur quelle page les décisions de réservation sont prises (par exemple, la page à partir de laquelle le client passe du site Web au moteur de réservation). Voici les résultats :

Graphique page de prise de décision_réservation directe

Selon les données ci-dessus, visitez chacune de ces pages et vérifiez l’expérience utilisateur. De plus, assurez-vous que ces pages comportent un appel à l’action clair menant au moteur de réservation.

5. Assurez-vous que votre moteur de réservation est adaptatif

Votre site Web est adaptatif… en théorie, votre moteur de réservation devrait l’être aussi. On est loin de l’époque où l’on avait des moteurs de réservation distincts pour les ordinateurs de bureau et les appareils mobiles. Si vous ne disposez pas d’un moteur de réservation adaptatif, cela signifie que vous n’êtes pas encore prêt pour les tablettes ni les phablettes (hybride entre les tablettes et les téléphones), ce qui signifie essentiellement que vous n’êtes pas prêt pour les voyageurs d’aujourd’hui.

Source : eHotelier